Récupération des contenants multicouches en milieu scolaire

Le CCMCM travaille de concert avec les intervenants du milieu pour faire en sorte que tous les contenants multicouches qui sont consommés dans les écoles soient récupérés et recyclés.

Partenariat avec ÉcoÉcoles Canada

Type de projet : Cueillette de données et appui à la caractérisation des matières résiduelles
Durée : Année scolaire 2019/20
Lieu/Province : Ontario

Au cours de l’année scolaire 2019/2020, le Conseil canadien des manufacturiers de contenants multicouches (CCMCM) a été heureux de s’associer à ÉcoÉcoles Canada, un organisme qui travaille à bâtir des communautés scolaires durables. Le véhicule principal dont se sert cet organisme pour y arriver est un programme de certification pour les écoles de la maternelle à 12e année qui favorise l’apprentissage environnemental et l’action pour le climat.

Dans le cadre de notre entente de commandite, ÉcoÉcoles a accepté de recueillir des données pertinentes sur la récupération des contenants multicouches dans les écoles de l’Ontario par l’entremise de deux sondages menés auprès de représentants des écoles et des conseils scolaires. Le premier sondage (automne 2019) a révélé que :

  • 90 % des répondants ont dit que les contenants multicouches (CMC) pouvaient être récupérés dans leurs écoles et plus de la moitié d’entre eux (56 %) estimaient qu’environ 75 % des CMC étaient récupérés avec succès. Une donnée encourageante pour le CCMCM!
  • Selon les répondants, les deux principales barrières à la récupération des CMC dans les écoles sont le liquide résiduel qui se trouve dans les contenants et le manque de connaissances relativement au fait que ces contenants peuvent être récupérés.

Un sondage de suivi (printemps 2020) a été mené dans le but de trouver des solutions potentielles aux barrières révélées dans le précédent sondage. Lorsqu’on a demandé aux participants au sondage ce qu’ils pensaient de la faisabilité de mettre en place une station de gestion des liquides dans leur école, 19 % des répondants ont indiqué que cela était très faisable, 57 % quelque peu faisable et 24 % infaisable.

Lorsqu’on les a questionnés au sujet des efforts potentiellement nécessaires pour remédier au manque de connaissances relativement au fait que les CMC peuvent être récupérés, les deux réponses les plus populaires ont été d’installer des affiches dans les endroits clés de leur école (32 %) et d’apposer des étiquettes sur les bacs de récupération (25 %).

Le CCMCM réfléchit actuellement à une façon de faciliter la mise en œuvre de ces solutions, particulièrement compte tenu des restrictions imposées par la pandémie. Une des idées que nous explorons est la création d’une vidéo qui présente les meilleures pratiques en matière de récupération de contenants multicouches dans les écoles

L’autre composant de la commandite consistait à ajouter de nouvelles catégories aux fiches qu’ÉcoÉcoles fournit pour la réalisation des caractérisations des matières résiduelles afin de pouvoir colliger des données sur les boites de jus et les berlingots de lait (anciennement, on demandait aux participants d’évaluer les volumes de l’ensemble des contenants de boissons, sans distinction). Au total, 51 écoles ont transmis leurs données des caractérisations des matières résiduelles à ÉcoÉcoles. Le taux moyen de récupération rapporté s’élève à 54 %. En ce qui a trait aux contenants multicouches, le taux de récupération des berlingots de lait était de 76 % tandis que celui des contenants des boites de jus était de 68 %. Ces résultats sont encourageants et nous discutons maintenant avec ÉcoÉcoles sur la manière d’appuyer les écoles afin d’y augmenter la récupération des CMC.

Partenariat avec Projet Gaia

Type de projet : Caractérisation et plan de réduction des déchets  
Durée : année scolaire 2020/2021
Lieu/Province : Nouveau-Brunswick

Le Conseil canadien des manufacturiers de contenants multicouches (CCMCM) s’est associé au Projet Gaia pour financer la prestation de programmes Sur la trace des ordures aux élèves de 3e à 5e années dans des écoles primaires du Nouveau-Brunswick au cours de l’année scolaire 2020/21. Dans le cadre de ce programme pratique, les élèves effectuent une caractérisation des matières résiduelles et utilisent les résultats obtenus pour préparer un plan de réduction des déchets. Le Projet Gaia offrira le programme dans 28 écoles, et six (6) de ceux-ci seront financés par le CCMCM.

Le Projet Gaia distribuera une trousse aux écoles participantes, laquelle contiendra l’équipement, le matériel pédagogique, des vidéos et des feuilles de travail pour réaliser une enquête des matières résiduelles de leur école. Le programme se déroulera sur 4 jours :

  • Nettoyage de la cour d’école
  • Session d’information et d’apprentissage
  • Caractérisation des matières résiduelles, et
  • Élaboration d’un plan de réduction des déchets (des modèles de plans seront fournies aux écoles participantes)

Le personnel du Projet Gaia sera jumelé de façon virtuelle avec les classes participantes afin de répondre à leurs questions et de les accompagner dans leur démarche. Chaque classe participante pourra recevoir un montant forfaitaire pour l’exécution de son plan.

Dans le cadre de la commandite du CCMCM, de nouvelles catégories relatives aux boites à boire et aux berlingots de lait seront ajoutées à la fiche utilisée pour la réalisation de la caractérisation des matières résiduelles. Des nouveaux outils de communication ainsi que des conseils portant sur la récupération des contenants multicouches à l’école (tel que des stations de « vidage » pour le liquide résiduel) seront aussi conçus et déployés dans toutes les écoles participantes.

Ressources pédagogiques pour les écoles du Manitoba

Type de projet : Plans de cours et activités pédagogiques
Durée : Automne 2019
Lieu/Province : Manitoba

Le Conseil canadien des manufacturiers de contenants multicouches a collaboré avec Multi-Material Stewardship Manitoba (MMSM), l’organisme qui finance le recyclage des emballages et des imprimés dans cette province, pour élaborer des plans de cours pour les élèves de la 1re à la 3e année et de la 5e à la 6e année. Les plans de cours enseignent aux élèves l’importance de récupérer les contenants multicouches à travers l’utilisation des mathématiques et des sciences. Ces activités permettront aux élèves d’apprendre comment ils peuvent avoir un impact positif sur l’environnement. Bien que les plans de cours aient été conçus pour un public manitobain, ils peuvent être facilement adaptés à d’autres contextes géographiques.

Les onglets ci-dessous contiennent des liens vers des PDF du plan de leçon et des feuilles de travail

« The Great Carton Search » (À la recherche des contenants multicouches)

Type de projet : Concours pour les écoles
Durée : Octobre 2018 à Mai 2019
Lieu/Province : Saskatchewan

En Saskatchewan, où il existe un système de consignation des contenants de boisson, on encourage les élèves à les recycler dans leurs écoles et dans leurs milieux de vie, plus particulièrement les contenants de jus et de lait. Le Conseil est commanditaire du concours intitulé «The Great Carton Search » mené par SARCAN Recycling.  Le concours fut lancé en même temps que le nouveau site internet – SARCAN School – qui permet aux écoles de commander des bacs de récupération, de fixer des cibles de levée de fonds et de suivre leur progrès, et d’informer les élèves au sujet de l’impact environnemental de la récupération et du recyclage. Voir le communique de presse ici.

La Directrice générale du CCMCM, Isabelle Faucher, a visité l’école Regina Huda, une des deux écoles gagnantes, en juin 2019.

 

Visionner le diaporama

Campagne d’information et de sensibilisation « Jette pas ça »

Type de projet : Projet pilote
Durée : Octobre 2018-Juin 2019
Lieu/Province : Communauté Métropolitaine de Québec (CMQ) – comprend 28 municipalités (800 000 habitants)

Il s’agit d’un projet pilote mené par la CMQ avec l’appui du CCMCM et de Recyc-Québec. L’organisme Quebec’ERE a été mandaté pour les animations et le soutient sur le terrain, tandis que Chamard Stratégies Environnementales a effectué les caractérisations des matières residuelles.

La campagne d’information et de sensibilisation « Jette pas ça » visait à sensibiliser les élèves au fait que, bien qu’il soit généralement impossible de rincer les contenants à l’école, ils peuvent être recyclés s’ils sont vides. Le communique de presse annonçant le lancement du projet le 22 octobre dernier est disponible ici.

Deux méthodes d’intervention ont été testées et documentées :

  • Méthode active : La moitié des écoles ont bénéficié de la présence d’animateurs pour encourager un recyclage adéquat. Ces écoles se sont vu proposer un concours pour lequel les élèves devaient répondre à une question portant sur la récupération et déposer leur coupon-réponse dans une boite de jus géante placée dans un lieu stratégique de l’école. Les gagnants se sont vu remettre des sacs pour collation réutilisable.
  • Méthode passive : L’autre moitié ont reçu les mêmes ressources et documents informationnels, mais sans les interactions actives des animateurs.

Dans les deux cas, des bacs de récupération ont été fournis aux écoles qui en ont fait la demande.

À la fin de l’année scolaire 2018-2019, des études de caractérisation des matières résiduelles ont été effectuées dans toutes les écoles participantes pour mesurer les effets de cette campagne et l’efficacité respective des deux approches. Le rapport du projet pilote a été déposé au Conseil de la CMQ à la mi-novembre 2019.

Résultats : Les résultats issus de la caractérisation indiquent que le taux de mise en valeur des contenants a augmenté significativement durant la période de référence. Grâce au projet, le taux moyen de récupération dans les écoles est passé de 10,5 % (données de 2014 ou 2016) à 36,2 % en 2019, ce qui représente une croissance de 25,7 %. Précisément, le taux de mise en valeur a crû de façon plus marquée dans les écoles primaires, passant de 4,0 % à 55,5 % en moyenne (augmentation de 51,5 %).

De plus, les cinq écoles ayant bénéficié d’une méthode active présentent un taux moyen de mise en valeur des contenants plus élevé, soit 45,7 %,ce qui représente une augmentation moyenne de 33,7 %.

Enfin, les contenants multicouches ont connu une hausse importante de leur taux de mise en valeur, hausse davantage constatée dans les écoles primaires que dans les écoles secondaires. Pour les six écoles primaires participantes, le taux de de mise en valeur des contenants multicouches est passé de 2,6% en 2014/2016 à 57,1 % en 2019.

Visionner le diaporama

La Tourné Jé&Lou Consignaction

Type de projet : Campagne ludo-éducative
Durée : Janvier à Décembre 2018
Lieu/Province :Québec (Montreal, Laurentides, Montérégie, Lanaudière, Centre-du-Quebec)

Nous nous sommes associés avec La communauté du Ballon Rond, un organisme spécialisé en éducation relative à l’environnement et en la promotion de saines habitudes de vie auprès des enfants et des adolescents en tant que commanditaire de la tournée Jé&Lou. La tournée existe depuis de nombreuses années et son commanditaire principal est Boisson Gazeuse Environnement. Notre commandite a permis de:

  • Distribuer des petits bacs de récupération dans les écoles qui en faisaient la demande, et
  • L’ajout de contenu et d’une activité portant sur le recyclage des contenants multicouches (« relai de recyclage »).

La campagne a été déployée dans environ 96 école et a touché 30,000 jeunes du primaire. Une copie du communique de presse est disponible ici.

Visionner le diaporama