fbpx

Des débouchés stables et prospères pour les contenants multicouches postconsommation sont importants pour le succès des efforts de recyclage et de récupération à l’échelle du pays. Par conséquent, l’un des piliers centraux du mandat du Conseil canadien des manufacturiers de contenants multicouches (CCMCM) est d’agir en tant que ressource, mettant en contact les centres de tri avec des papetières et d’autres acheteurs de contenants multicouches postconsommation.

En 2019, on estime que 33 000 tonnes de contenants multicouches ont été récupérées au Canada en vue du recyclage. Toutefois, chacun des ballots achetés à des fins de recyclage a dû être expédié aux États-Unis ou à d’autres acheteurs internationaux.

Or, le 1er mai 2020, le CCMCM a été heureux de partager la nouvelle que l’usine Fibres Sustana de Lévis, au Québec, avait commencé à accepter les contenants multicouches d’aliments et de boissons en vue du recyclage. Fibres Sustana est la première usine canadienne en 20 ans à recycler les contenants multicouches. Il s’agit d’une étape importante pour les contenants multicouches au Canada puisque nous avons dorénavant également accès à un recycleur ici même au pays.

Sustana Lévis s’approvisionnera en ballots dédiés de contenants multicouches postconsommation (catégorie PSI-52) principalement auprès des centres de tri de l’Est du Canada. La capacité annuelle actuelle de Sustana Lévis est évaluée à 3000 à 4000 tonnes métriques de contenants multicouches postconsommation, mais l’entreprise prévoie d’augmenter sa capacité au fil du temps. Selon l’indice du prix des matières de Recyc-Québec, ceci représente deux fois la quantité de contenants multicouches vendus par les centres de tri québécois en 2019. En Ontario, les centres de tri ont, quant à eux, vendu environ 8000 tonnes de ballots de contenants multicouches en 2018 (selon les chiffres publiés dans le dernier rapport Datacall du RPRA).

Le CCMCM est fier d’avoir appuyé Fibres Sustana dans sa décision d’accepter les contenants multicouches en vue du recyclage dans son usine de Lévis, au Québec, en lui ayant fourni des estimations sur les quantités potentielles de contenants multicouches postconsommation dont elle pourrait s’approvisionner dans sa région cible et en l’ayant aidé à établir les liens nécessaires avec les centres de tri et autres organisations. Dans d’autres instances, le CCMCM peut être une ressource pour les centres de tri souhaitant mettre en œuvre un tri séparé des contenants multicouches et peut également partager des meilleures pratiques afin d’optimiser le processus de tri.

Si vous avez des questions en tant que municipalité, centre de tri ou usine, n’hésitez pas à communiquer avec moi au ifaucher@recyclecartons.ca. C’est avec plaisir que le CCMCM travaillera avec vous.