L’un de nos plus grands défis, et un de nos rôles les plus importants, a toujours été d’éduquer les consommateurs sur la bonne façon de recycler.

Les programmes de recyclage du monde entier sont en train de s’adapter aux effets que le resserrement de la réglementation chinoise sur les matières recyclées a eus sur les marchés mondiaux. Étant donné que la contamination est un centre de coûts pour les programmes déjà soumis à la pression des conditions actuelles du marché, nous demandons aux consommateurs d’être plus attentifs à ce qu’ils mettent dans leur bac de récupération et à la manière dont ils préparent la matière pour la collecte.

Tout récemment, j’ai appris qu’une municipalité avait retiré les contenants multicouches de la liste des matières acceptées dans leur collecte sélective. Leur centre de tri leur avait demandé de faire en sorte que ces contenants très répandus soient rincés par les consommateurs afin qu’ils puissent avoir une nouvelle vie chez un recycleur. Ce n’est pas nécessaire, ai-je expliqué à la municipalité en question et au centre de tri. On n’a besoin que de vider les contenants avant de les mettre au recyclage. Avec ces faits en main, cette municipalité envisage maintenant de réinsérer les contenants multicouches dans son programme de recyclage.

La croyance que les cartons multicouches doivent être rincés — et pas seulement vidés — ressort souvent lors de mes discussions avec des parties prenantes de l’industrie. Bien que le rinçage des contenants rend le processus de recyclage plus agréable à la maison et dans les centres de tri, ce sont les restes de boisson ou de nourriture qui compromettent la recyclabilité des contenants multicouches, tout comme pour les autres types de contenants, d’ailleurs. La distinction entre « vidé » et « rincé » et la nécessité de s’assurer qu’il ne reste aucun contenu résiduel (par opposition à l’exigence de rincer le contenant) sont des idées importantes à communiquer, en particulier dans les écoles, où le rinçage des contenants représente un défi logistique.

Informer les consommateurs de changements aux programmes de recyclage est un processus long et coûteux. Il est donc important de nous assurer que nous partageons des informations justes lorsque nous communiquons avec eux. Rester en contact avec les courtiers en matières recyclables et les regroupements de l’industrie est un moyen de s’assurer que votre collectivité et votre programme sont en phase avec les conditions du marché et que vous pourrez obtenir le plus grand retour pour vos efforts.

Est-ce que votre programme de recyclage a changé depuis le resserrement du marché chinois ?

Nous souhaitons savoir comment vous faites face aux changements sur les marchés mondiaux du recyclage et les mesures que vous prenez pour tenir les consommateurs informés. Si vous êtes ouvert à partager votre expérience, veuillez compléter le très court sondage SurveyMonkey suivant (deux minutes tout au plus). Je partagerai les résultats dans notre bulletin d’automne.